until January 1st. Make the switch to an automated PTO tracking system today! Get Started

Image Alt

Les cinq étapes de développement d’une équipe

Les cinq étapes de développement d’une équipe

Les cinq étapes de développement d’une équipe

Reading Time: 6 minutes

Bruce Tuckman, professeur en psychologie a été le premier à identifier et nommer les cinq étapes de développement d’une équipe. Une équipe est à l’origine un groupe de personnes qui ne se connaissent pas, et qui se découvrent à mesure de leur collaboration vers un but commun. Le terme même de « développement d’équipe » désigne le processus à travers lequel des personnes apprennent à collaborer.

Au fil du temps, les équipes passent naturellement par ces cinq étapes de développement. Toutefois, comprendre et pouvoir identifier ces étapes permet de les traverser bien plus facilement. Une équipe qui parvient au terme de ce processus sans être mise à mal est considérée comme performante.

Les cinq étapes de développement d’une équipe sont les suivantes : la constitution, la tension, la normalisation, la production et la dissolution. Nous allons commencer par passer ces étapes en revue afin de les définir avec précision. Nous verrons ensuite quelques exemples pratiques illustrant comment ces étapes se manifestent dans le monde professionnel. Nous définirons enfin quelques astuces pour profiter pleinement de chacune de ces étapes. 

Définition de l’étape de constitution

L’étape de constitution est la première phase de développement d’une équipe. L’équipe n’est alors pas encore complètement formée, mais est en cours de constitution, comme le nom de l’étape l’indique. Les membres de l’équipe apprennent alors juste à se connaître. Il existe encore de nombreuses incertitudes à ce stade. Chaque personne a souvent beaucoup de choses à exprimer et d’idées à partager, mais personne ne souhaite occuper trop d’espace dans le groupe ni brusquer les autres. C’est lors de cette étape qu’un leader naturel peut être désigné au sein de l’équipe.

Exemple d’étape de constitution.

En milieu professionnel, on peut désigner comme étape de constitution le premier jour de travail d’une nouvelle recrue, qui modifie la dynamique de l’équipe qu’elle rejoint. L’équipe doit alors revenir à l’étape de constitution. On peut également citer la constitution d’une nouvelle équipe pour la planification d’une fête d’anniversaire. Un groupe de membres de plusieurs services est formé en vue d’accomplir un objectif commun.

Conseils liés à l’étape de constitution

Il est indispensable de connaître les membres d’une équipe lors de cette étape. Il est aussi tout à fait naturel d’avancer à un rythme modéré au début, même si cela semble entraver la productivité. Consacrez du temps à cette étape, et assurez-vous que les bonnes questions soient posées. L’étape de constitution représente un moment idéal pour évoquer les forces et faiblesses, les objectifs, mais aussi les intérêts de chaque personne. C’est également l’étape idéale pour définir les objectifs liés à un projet ainsi que les délais dont dispose l’équipe.

Il est important de poser les règles de base dès le départ. Si votre équipe vient d’être constituée, mais doit collaborer sur une longue période, assurez-vous d’évoquer les congés et éventuelles absences à venir.

Essayez Vacation Tracker, un système de gestion des congés qui s’intègre aux outils collaboratifs de votre choix comme Slack, Google Workspace et Microsoft Teams. Il s’agit d’une solution de planification des congés du personnel fiable pour les équipes qui visent la réussite à long terme. Essayez cet outil dès aujourd’hui !

    This is my company logo

    Essai gratuit de sept jours

    Aucune carte de crédit requise. Sans engagement.

    Pour toutes ces raisons, l’étape de constitution est bien plus importante qu’elle n’en a l’air. Elle permet vraiment de préparer votre équipe au travail qui l’attend.

    Définition de l’étape de tension

    Le nom de cette étape est lui aussi assez transparent : de toutes les phases du développement d’une équipe, celle-ci n’est pas la plus évidente. Il s’agit d’une étape critique par laquelle chaque équipe doit passer pour pouvoir avancer et s’améliorer. La situation se complique lors de cette étape, car les membres d’une équipe se connaissent et commencent à ressentir la pression liée à l’avancement du projet.

    On passe aux choses sérieuses, et les défauts de chaque personne commencent à faire surface. Cela peut être une période conflictuelle, d’adversité. Il est normal de constater une baisse de la productivité de l’équipe lors de cette étape. C’est pourquoi il est important de la traverser rapidement et avec vigilance. Pour vous aider, vous pouvez vous appuyer sur ces citations inspirantes pour la reprise du travail.

    Exemple d’étape de tension

    L’application pratique de l’étape de tension dans le développement d’une équipe se manifeste par des désaccords. Il peut s’agir de petits conflits de personnalité ou d’une légère incompatibilité des styles de communication. Le problème peut également être plus grave, par exemple en cas de mésentente sur les objectifs de l’équipe. Il peut même arriver que des membres de l’équipe en accusent d’autres de ne pas contribuer au projet. Bien entendu, il se peut que ces emportements soient simplement la cause d’un désagrément mineur. L’essentiel est d’identifier les conflits qui pourraient survenir et de les résoudre dès que possible pour éviter qu’ils ne prennent trop d’ampleur.

    Conseils liés à l’étape de tension

    C’est le moment où le leader naturel est incité à intervenir pour traiter le conflit en cours. Cela peut être l’occasion de rappeler à l’équipe qu’il est normal que des désaccords surviennent. Les membres de l’équipe doivent cependant dépasser ces différends pour avancer. Améliorer la communication au sein de l’équipe est aussi fondamental.

    La résolution des conflits en groupe peut être utile pour désamorcer les conflits entre les membres de l’équipe. Cela permet aussi de s’assurer que la charge de travail est équilibrée, et de vérifier le niveau de stress de chaque personne.

    Définition de l’étape de normalisation

    Après la phase de tension, l’étape de normalisation est la bienvenue, et apporte un calme relatif après la tempête. Les conflits sont résolus, les forces et compétences de chaque personne commencent à émerger et à être reconnues. Chaque contribution individuelle permettant d’atteindre le but commun est appréciée. C’est également lors de cette étape que les leaders du groupe se confirment.

    Il se peut que les conflits n’aient été résolus qu’en surface, mais un stade de compréhension a été franchi, ce qui peut poser les nouvelles bases de la collaboration. Il revient à présent aux leaders de l’équipe de faire avancer le groupe.

    Exemple d’étape de normalisation

    L’étape de normalisation du développement d’une équipe est l’une des phases les plus productives pour les groupes. Dans la pratique, c’est alors que les équipes peuvent commencer à constater un pic de leurs performances ou de leur productivité. Tout le monde connaît à présent mieux son rôle, et c’est à ce moment qu’une vraie collaboration débute. L’équipe se considère alors comme une entité cohérente.

    Conseils liés à l’étape de normalisation

    Malheureusement, l’étape de normalisation n’est pas gravée dans le marbre. De nouveaux conflits peuvent survenir à tout moment et faire revenir l’équipe à l’étape de tension. Chaque équipe est unique, et est susceptible de passer par les mêmes étapes plusieurs fois.

    Pour éviter de faire machine arrière, le leader a un grand rôle à jouer. Si une équipe a atteint l’étape de normalisation, elle peut commencer à célébrer ses petites victoires afin de maintenir un climat positif. Les membres peuvent porter une attention particulière au travail de leurs collègues et noter et encourager leurs efforts respectifs. Il revient aux leaders de définir cet état d’esprit.

    Définition de l’étape de production

    Si les équipes parviennent à perpétuer l’étape de normalisation sans revenir à des conflits destructeurs, elles passeront naturellement à l’étape de production. Toutes les équipes ne parviennent pas à cette étape, dont l’instauration prend du temps.

    Cette phase se caractérise par la familiarité et la maturité des membres de l’équipe, dont l’attention est rivée sur le but du projet. Les rôles et responsabilités ont alors été pleinement définis et bien répartis. La machine est lancée, et la collaboration est fluide et ne nécessite quasiment aucune supervision.

    Exemple d’étape de production

    C’est alors que l’équipe produit l’essentiel du travail. Chaque membre a l’objectif de son équipe en ligne de mire, et la confiance règne au sein du groupe. Les équipes parvenant à cette étape ne peuvent pas passer à côté du but ou des objectifs d’un projet. Il s’agit simplement à ce stade de voir comment elles vont y parvenir.

    Toutefois, comme dans toute relation interpersonnelle, des conflits peuvent survenir. Les membres se connaissent cela dit à présent suffisamment et ont assez d’expérience pour savoir les gérer de manière positive et constructive.

    Conseils liés à l’étape de production

    Même si la situation est plus stable que jamais, un leadership efficace est essentiel pour maintenir cet équilibre. Il est important de penser à célébrer les victoires de l’équipe et les paliers qu’elle franchit.

    Alors qu’il s’agit pour elle de la dernière ligne droite, l’assurance qualité devient aussi primordiale. Même les équipes extrêmement performantes commettent des erreurs. Les obstacles rencontrés au cours d’un projet peuvent mettre à mal le moral de l’équipe, et inciter les membres à remettre à nouveau la faute sur les autres. En une journée à peine, cela peut faire revenir à l’étape de tension une équipe qui se trouvait à l’étape de production.

    Définition de l’étape de dissolution

    L’étape de dissolution laisse finalement la place à la mélancolie, alors que l’équipe se disperse et passe à d’autres projets. Cette phrase survient lorsque les dernières tâches sont remplies et que le projet est bouclé.

    Les membres de l’équipe, qui ont appris à travailler ensemble au fil du temps, sont répartis dans d’autres équipes ou placés sur d’autres projets. La collaboration fructueuse touche alors à sa fin.

    Exemple d’étape de dissolution

    L’étape de dissolution est la phase la plus nostalgique du développement d’une équipe. Dans la pratique, cela se traduit en milieu professionnel par une sensation de tristesse, voire de vide pour les membres d’une équipe. Heureusement, la prolifération actuelle des moyens de communication permet aux anciens membres d’une même équipe de rester en lien à coup sûr.

    Conseils liés à l’étape de dissolution

    C’est l’heure de revenir sur le travail qui a été livré. Les gestionnaires de projet prévoient généralement une réunion-bilan lors de cette étape afin de déterminer les éléments qui ont fait leurs preuves, ceux qui n’ont pas fonctionné et les points d’amélioration pour la prochaine collaboration.

    Les leaders ou gestionnaires peuvent aussi en profiter pour organiser un événement, un repas ou une fête afin de célébrer le travail fourni par l’équipe.

    Il arrive qu’une équipe ne soit pas complètement remaniée, mais qu’elle acquière d’autres membres au fil des projets. Inévitablement, ce nouveau groupe devra repasser par les cinq étapes du développement d’une équipe. Bon courage !